Catégorie : Comment

La question butryote

Butry-sur-Oise - Plaque de direction

Beaucoup de gens l’ignorent, mais Butry-sur-Oise, jusqu’en 1948, faisait partie de la commune d’Auvers-sur-Oise. L’invention des communes sous leur forme actuelle remontant à la Révolution Française, c’est à cette époque que naquit la municipalité d’Auvers, à laquelle fût incluse ce qui n’était alors que le hameau de Butry. Près d’un siècle et demi ans plus tard, pour des raisons qu’on peine encore à s’expliquer, un démembrement fût unilatéralement décrété par le préfèt de Seine-et-Oise de l’époque (à lire sur le Journal Officiel, de sinistre mémoire), amputant Auvers-sur-Oise de Butry, faisant d’elle, aujourd’hui encore, la plus jeune commune de France.

Continue reading

Quelques murs et quelques toits

Hong Kong September 2010« Hong Kong September 2010 » by Remko Tanis is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

Ne nous le cachons pas, l’un des bénéfices les plus bassement matérialistes que nous tirerons du rattachement de notre ville au Royaume des Pays-Bas, c’est une sévère inflation des prix de l’immobilier. Forcément, ce sera une bonne nouvelle pour les 77,8% de ménages auversois qui sont propriétaires de leur logement (chiffres INSEE 2016), mais il ne faudrait surtout pas oublier tous les autres qui ne le sont pas. Il nous faudra éviter le piège de la gentrification et veiller à maintenir une véritable mixité sociale. Philosophiquement facile, concrètement plus complexe à mettre en oeuvre.

Continue reading

Et que chacun se mette à jouer

2019-08-22 Boston (3)« 2019-08-22 Boston (3) » by Paul-W is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

S’il y a un domaine où les néerlandais ne sont pas des rigolos, c’est bien la musique. Ancienne, folklorique, actuelle, électronique, vous pouvez y allez, ils sont forts en tout. C’est en quelque sorte inscrit dans leur ADN. Nous avons jugé utile d’évoquer le sujet, parce qu’en la matière, on peut dire qu’à Auvers-sur-Oise, nous avons du répondant. Jugez plutôt.

Continue reading

Une affaire de spécialité(s)

Le repas de noce Pieter Brueghel l'Ancien

Oui, nous allons devenir un territoire du Royaume des Pays-Bas. Parce que c’est nécessaire, justifié, et décidément une formidable idée. Il nous faut cependant oeuvrer pour y parvenir, en ne négligeant aucun détail. Si nous nous apprêtons à tourner le dos à une nation dont le repas gastronomique est désormais enregistré au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, il n’en demeure pas moins qu’où que l’on se trouve la nourriture est un marqueur territorial d’importance, de ceux qui permettent de constituer, plus qu’un terroir, une identité.

Continue reading

Pour vous expliquer l’idée

Que l’on parle de notre motivation et l’on entendra la voix du Mellow: toujours plus loin, toujours plus haut. C’est ce que nous ressentons à mesure que notre projet se construit. Les pensées fusent, les bonnes idées surgissent de toutes parts, les fruits de la réflexion se ramassent à la pelle, on ne sait plus où donner de la tête dans ce festival de fulgurances intellectuelles bien ancrées dans le réel tout en laissant s’exprimer la part du rêve. Mais il faut bien reconnaître que le projet peut, par son foisonnement, déconcerter les profanes qui n’oeuvrent pas encore à sa conception. Nous allons donc définir dans cet article ses axes principaux, ceux qui intéresseront le coeur vivant de notre audience: les auversois dans leur ensemble.

Continue reading

L’art de prendre langue

Pieter Bruegel the Elder - The Tower of Babel (Vienna) - Google Art Project - edited

S’il est un domaine sur lequel les néerlandais sont bien conscients de leurs limites, c’est bien celui de la langue. Vous me direz, en Hollande en parle le hollandais, c’est aussi bête que ça. Sauf que non. Déjà, la Hollande, ce n’est qu’une partie des Pays-Bas, ou plutôt deux provinces, la Hollande-Septentrionale et la Hollande-Méridionale; ensuite le hollandais, ou plutôt les hollandais, sont certains des dialectes qui y sont employés de manière très locale. Car oui, malgré l’exiguïté du territoire, le Royaume des Pays-Bas fourmille de langues régionales et autres dialectes locaux plus ou moins cousins. Il n’y a, en revanche, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, pas de langue officielle.

Continue reading

Du boulot avant tout

Floating Bricks - Die Welt der Steine 2018: Station Amsterdam Centraal« Floating Bricks – Die Welt der Steine 2018: Station Amsterdam Centraal » by kevin.hackert is licensed under CC BY-NC 2.0

Il ne faut pas se mentir, il y a de quoi faire avant d’arriver à destination. Comme on le dit bientôt chez nous aux Pays-Bas: « Met de hoed in de hand komt men door het ganse land ». En français dans le texte, « Chapeau à la main, on traverse tout le pays ». Pour ceux d’entre nous qui n’ont pas encore tout à fait saisi la mentalité néerlandaise, ça correspond à peu près à notre fameux «  On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ».

Continue reading