Auteur : PRA

Savoir quand se taire

Trilingual Stop Sign

Alors que nous étions partis sur les chapeaux de roue, le flot régulier de nos publications s’est brutalement interrompu à la fin du mois de novembre. Ce n’est pas dû à un problème ou à une défaillance humaine, il se trouve simplement que nous avons jugé qu’il convenait de mettre en sommeil notre action pendant quelque temps. Une histoire de contexte. D’époque.

Continue reading

Ma République pour un Royaume

Dégustation de galettes« Dégustation de galettes » by ComputerHotline is licensed under CC BY 2.0

Il y a quelques jours, un internaute nous a contactés pour nous faire part d’une question qui le tourmentait suite à la découverte de notre projet. Voici ce qu’il nous a écrit:

« Bonjour,
Ya un truc qui va pas dans votre idée. Vous dites que vous voulez plus de démocracie avec la hollande, mais en même temps vous voulez qu’on soye dans un pays ou le chef est un roi alors que nous on leur coupe la tete aux rois LOL
Alors c’est quoi le projet genre on fait partie du pays et deux trois semaine apres on lui coupe la tete ou genre on est des baltringue et on dit ouais ca va ca nous va comme ca et jai 100 balles et un mars si vous voulez??? »

Curieusement formulée, la question reste légitime. Et appelle des réponses qui tiennent la route.

Continue reading

La question butryote

Butry-sur-Oise - Plaque de direction

Beaucoup de gens l’ignorent, mais Butry-sur-Oise, jusqu’en 1948, faisait partie de la commune d’Auvers-sur-Oise. L’invention des communes sous leur forme actuelle remontant à la Révolution Française, c’est à cette époque que naquit la municipalité d’Auvers, à laquelle fût incluse ce qui n’était alors que le hameau de Butry. Près d’un siècle et demi ans plus tard, pour des raisons qu’on peine encore à s’expliquer, un démembrement fût unilatéralement décrété par le préfèt de Seine-et-Oise de l’époque (à lire sur le Journal Officiel, de sinistre mémoire), amputant Auvers-sur-Oise de Butry, faisant d’elle, aujourd’hui encore, la plus jeune commune de France.

Continue reading

Quelques murs et quelques toits

Hong Kong September 2010« Hong Kong September 2010 » by Remko Tanis is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

Ne nous le cachons pas, l’un des bénéfices les plus bassement matérialistes que nous tirerons du rattachement de notre ville au Royaume des Pays-Bas, c’est une sévère inflation des prix de l’immobilier. Forcément, ce sera une bonne nouvelle pour les 77,8% de ménages auversois qui sont propriétaires de leur logement (chiffres INSEE 2016), mais il ne faudrait surtout pas oublier tous les autres qui ne le sont pas. Il nous faudra éviter le piège de la gentrification et veiller à maintenir une véritable mixité sociale. Philosophiquement facile, concrètement plus complexe à mettre en oeuvre.

Continue reading

Et que chacun se mette à jouer

2019-08-22 Boston (3)« 2019-08-22 Boston (3) » by Paul-W is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

S’il y a un domaine où les néerlandais ne sont pas des rigolos, c’est bien la musique. Ancienne, folklorique, actuelle, électronique, vous pouvez y allez, ils sont forts en tout. C’est en quelque sorte inscrit dans leur ADN. Nous avons jugé utile d’évoquer le sujet, parce qu’en la matière, on peut dire qu’à Auvers-sur-Oise, nous avons du répondant. Jugez plutôt.

Continue reading

Un prompt renfort

Image from page 366 of "Chap-books of the eighteenth century" (1882)

Comme vous l’avez sans doute compris, hier soir nous en étions à envisager de ne pas rouvrir la page Facebook du Parti Rattachiste Auversois, quelque peu échaudés par les mécaniques un peu trop intrusives de la boîte à Zuckerberg. Parmi les quelques messages de soutien que nous avons reçus (on avait dit juste pour les urgences, la boîte mail!), certains nous recommandent même de ne pas faire de compromis et de diffuser nos idées en totale indépendance. Nous étions pratiquement convaincus de nous en tenir là, quand un message bien particulier nous est parvenu. Nous vous en livrons l’intégralité.

Continue reading

Parce qu’on vient de loin

Corneille, Familie met Hond, 1949

Et si nous vous disions que notre cher Vincent n’est pas le seul artiste à la renommée internationale inhumé en terre auversoise? Si nous vous disions que Corneille repose pas bien loin de lui, à quelques pas seulement? Ceux d’entre vous les plus férus de culture seront sûrement tentés de nous dire que, certes, sa carrière est peut-être un peu au point mort en ce moment, mais enfin, de là à le considérer comme mort et enterré, il n’y a qu’un pas que la décence exige de ne pas franchir.

Continue reading

Une affaire de spécialité(s)

Le repas de noce Pieter Brueghel l'Ancien

Oui, nous allons devenir un territoire du Royaume des Pays-Bas. Parce que c’est nécessaire, justifié, et décidément une formidable idée. Il nous faut cependant oeuvrer pour y parvenir, en ne négligeant aucun détail. Si nous nous apprêtons à tourner le dos à une nation dont le repas gastronomique est désormais enregistré au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, il n’en demeure pas moins qu’où que l’on se trouve la nourriture est un marqueur territorial d’importance, de ceux qui permettent de constituer, plus qu’un terroir, une identité.

Continue reading

Pour vous expliquer l’idée

Que l’on parle de notre motivation et l’on entendra la voix du Mellow: toujours plus loin, toujours plus haut. C’est ce que nous ressentons à mesure que notre projet se construit. Les pensées fusent, les bonnes idées surgissent de toutes parts, les fruits de la réflexion se ramassent à la pelle, on ne sait plus où donner de la tête dans ce festival de fulgurances intellectuelles bien ancrées dans le réel tout en laissant s’exprimer la part du rêve. Mais il faut bien reconnaître que le projet peut, par son foisonnement, déconcerter les profanes qui n’oeuvrent pas encore à sa conception. Nous allons donc définir dans cet article ses axes principaux, ceux qui intéresseront le coeur vivant de notre audience: les auversois dans leur ensemble.

Continue reading